le voyage au CŒUR de la grande guerre

Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre Mondiale, l’association « Comme un cri jailli de la nuit : Normandie ! » organise les 10, 11 et 12 août 2018 à GUEHEBERT une reconstitution historique, un voyage au cœur de la Grande Guerre intitulé

 

Eté 1918 : un village normand dans la tourmente. 

 

Plongés 100 ans en arrière, les spectateurs seront immergés au milieu de la vie des gens de l’époque, celle des civils éloignés des combats comme celle des soldats pris dans la tourmente. Au cours des 3 journées, de 10 à 18 heures, les visiteurs découvriront au fil des heures, ce qui faisait le quotidien des habitants de Saint-Aignan sur Vanne, 486 habitants, 118 feux, village inventé pour la cause et reconstitué dans un cadre préservé  sur le terrain et les bâtiments d’une ferme authentique.

Le Manoir de Guéhebert

Les hommes ayant rejoint le front, les femmes, les vieillards et les enfants sont à l’ouvrage. Ces villageois connaissent le dur labeur, les restrictions, les réquisitions, l’angoisse permanente de l’annonce funeste, la douleur… En ce mois d’août 1918, on célèbre un mariage, tandis que des épidémies de coqueluche et de rougeole émergent… 

 

Et puis, en vis-à-vis, les spectateurs découvriront le quotidien des soldats terrés dans leurs tranchées. Chacun campant sur ses positions… Subissant les attaques d’en face…Plus loin, ils pourront retrouver ces mêmes soldats au repos, à l’arrière, reprenant des forces en oubliant un peu la fournaise des combats. 


nous créons une gigantesque scène de théâtre où les spectateurs ne sont pas assis devant ce qu’on appelle au théâtre le 4ème mur mais placés au milieu de l’action

Le projet se veut être une reconstitution la plus fidèle possible de cette époque. Nous ne prenons pas l’option d’une démonstration. Ainsi nous ne créerons pas d’interaction entre les figurants et les visiteurs. Ceux-ci se côtoieront mais ne se parleront pas. Pour les figurants les visiteurs seront invisibles et ils s’attacheront à mener à bien les tâches de leur quotidien en cet été 1918. Les visiteurs, quant à eux, déambuleront au milieu des figurants sans que leur présence n’affecte ce que doivent accomplir les figurants. Ainsi nous créons une gigantesque scène de théâtre où les spectateurs ne sont pas assis devant ce qu’on appelle au théâtre le 4ème mur mais placés au milieu de l’action.

La période (été 1918) permet de raconter : la vie au quotidien d’un village normand du centre Manche, la vie militaire et des soldats au front, les réseaux d’approvisionnement, la vie religieuse, la vie commerciale, l’habillement (costumes normands), l’artisanat, la ferme, la vie sentimentale, l’ameublement, la presse, les productions agricoles, la nourriture, le commerce, les marchés et les foires, l’école…

 

En journée de 10h à 18h : reconstitution historique, exposition mémorielle jalonnant l’ensemble du site, conférences, concerts, musique ambiante d’époque, restauration…

 

En soirée : 

  • vendredi 10 à 20h : Repas ''La fête du cochon''
  • samedi 11 à 20h :  Repas de noce,
  • dimanche 12 à 19h30 : Souper chez Georgette

repas en soirée uniquement  sur réservation : accéder à la  BILLETTERIE

 

 

Dimanche 12 août à 22h, Soirée de clôture :

  • images et voix unies dans la mémoire
  • projection du film "Joyeux Noël" en plein air
  • feu d'artifice

Prévoir vêtements chauds, plaid, siège pliant...