Vous avez été plus de 6500 visiteurs!!!

Merci à tous d'être venus ! 


Réponse au Quizz découverte

 

Ce quizz a été proposé lors du spectacle « Eté 1918, un village normand dans la

tourmente » du 10 au 12 août 218. Les questions ont été élaborées à partir de deux

expositions : « Manger en 14/18 » et « les manchois dans la grande guerre ».

 

1) Combien fallait-il de kilos de denrées alimentaires pour ravitailler un seul corps

d’armée ? : 1,5 millions.

 

2) Comment les soldats appellent-ils la viande en conserve ? : le singe.

 

3) Combien y avait-il de potagers militaires en décembre 1916 ? : 5622.

 

4) En quelle année a été créé le ministère du ravitaillement ? : 1917.

 

5) A quoi servait la roulante ? : À cuisiner les repas d’une compagnie.

 

6) Combien de soldats manchois sont morts pendant la première guerre mondiale ? :

17.000.

 

7) A quelle date fut signé les traité de Versailles concluant la guerre 14/18 ? : 28 juin

1919.

 

8) Combien y-a-t-il eu de morts français à la bataille de Charleroi, le 22 août 1914 ? :

25.000.

 

9) Quel était le métier du Caporal Maupas ? : instituteur.

 

10) Qui est l’inspirateur du mouvement artistique Coutançais « Le pou qui grimpe » fondé en 1915 ? Adolphe Willette.

 

Les gagnants sont :

 

Vendredi 10 août

AUVRAY Sylvie (La Chapelle Enjuger) 

HAREL Jean marie (Montpinchon)

MAULEVE Arsène (La Lande Patry 61100)

 

Samedi 11 août

TIPHAIGNE Éric (Gratot)

TODMAN Serge (Muneville le Bingard)

DUCHEMIN Agnes (Notre Dame Cenilly)

 

Dimanche 12 août

POLLIN Evelyne (Montpinchon)

LÉGER Françoise (Granville)

GRELARD Jacky (Montreuil 49460)



 

Les 10-11-12 août 2018, nous invitons les spectateurs à un voyage au cœur de la Grande Guerre intitulé

«Eté 1918 : un village normand dans la tourmente». 


Au cours de ces 3 journées, le lieu-dit du Manoir à Guéhébert sera le théâtre d’une reconstitution d’un village du centre Manche comme il aurait pu l’être au cours de l’été 1918. Plongés 100 ans en arrière, les visiteurs seront immergés au milieu de la vie des gens de l’époque, celle des civils éloignés des combats comme celle des soldats pris dans la tourmente.